Février 2011

Article Flash Info Février 2011

L’Aïkido, la mixité à tous les niveaux…

L’article paru dans l’Echo Carignanais a mis l’accent sur l’absence de compétition en Aïkido et sur les différentes formes de pratiques en Aïkido avec l’utilisation d’armes en bois (Bokken, Jo, Tanto).

L’Aïkido est également spécifique par sa volonté de faire travailler ensemble tous les pratiquants. L’absence de compétition ne cloisonne en effet pas les débutants par niveaux, mais peut, à titre d’exemple, faire pratiquer un novice qui veut découvrir la discipline avec un plus ancien qui va l’encadrer immédiatement. Les cours sont donc l’occasion de créer un groupe hétérogène de pratiquants des deux sexes, quel que soit l’âge, le niveau ou la force physique. Le fondateur de l’Aïkido Morihei Ueshiba disait à ce sujet que l’on pouvait pratiquer à partir du moment où l’on avait suffisamment de force pour tenir un verre d’eau, car l’Aïkido est un art martial non violent basé sur le détournement de la force de l’attaquant, et non sur quelconque supériorité physique.

Cela permet donc de débuter naturellement la pratique de l’Aïkido à tout moment de la saison, car la discipline permet à chacun de progresser à son rythme et suivant ses disponibilités. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à appeler l’enseignant Lucas Prévot (3ème dan Brevet d’Etat) au 0630755860, Jean Jacques au 0671144240, ou à venir directement au dojo situé derrière la mairie au sein du complexe omnisport aux heures de cours : mardis et jeudis de 18h à 19h pour les enfants, et de 19h à 20h30 pour les adultes.

Article Sud Ouest Février 2011

SO Février 2011